dimanche 31 mai 2015

Prendre le temps...




















4 mois...
Cela fait 4 mois qu'elle est partie... 
4 mois que je n'ai pas dessiné pour le blog... 

Cette perte y est pour beaucoup...
J'ai encore du mal à réaliser et comme tout le monde... j'ai l'impression de ne pas avoir profiter au maximum du temps qui m'était imparti... Comme tout le monde... j'ai repoussé sans arrêt... pensant que demain ne serait pas trop tard... jusqu'au jour où on a plus de temps...

Ma Bonne-Maman, ma Bonne-Ma, c'était... 
des histoires extraordinaires grâce aux voyages qu'elle a fait : dans le désert où elle a éduqué 
les premiers de ces 7 enfants, en Allemagne où les derniers sont nés... 

Ma Bonne-Maman c'était : le petit prince, le chocolat... 
...c'est celle qui m'a appris que le temps n'est rien si on en profite pas
(elle disait toujours qu'il valait mieux prendre un bouquin et remettre le ménage à plus tard...)
Ma Bonne-Maman c'était la grand-mère qui a toujours un tricot en cours pour l'un de ces petits enfants... je n'ai jamais eu l'occasion de lui montrer mes débuts avec des aiguilles et un crochet... 
Ma Bonne-Maman c'était un esprit préoccupé par l'éducation de nos enfants et avec cela l’élévation de notre société... J'ai épousé un prof, c'est vous dire si elle ne se lassait pas de parler avec lui ! ^^
Elle me racontait souvent avec colère l'éducation pour jeune fille qu'elle-même avait reçu à son époque et elle ne se remettait pas d'avoir eu à faire un jour une dissertation sur... les casseroles !!! 
Ma Bonne-Maman c'était un caractère franc, voire un peu brutal mais un amour sans fin pour ses nombreux enfants et petits enfants. 
Elle avait pour chacun de nous des réflexions, des pulls, des articles de journaux qui auraient pu nous intéresser, des petits gâteaux, bref des petits gestes attentionnés et personnels...


Ma Bonne-Maman est partie mais j'entends encore sa voix rauque partir d'un éclat de rire généreux... 




Pardon pour ce strip personnel et dur 
mais c'est de premier et le dernier que j'ai dessiné depuis ce triste jour.
J'avais besoin de le faire pour avancer, passer à autre chose... et faire revenir l'envie peut-être.
Je ne sais pas POURQUOI j'y suis enfin parvenue ce 31 mai, 4 mois après...

J'espère revenir rapidement avec une histoire plus légère... 
En attendant... prenez le temps...